Accueil > Sport > Equipements sportifs > Le nouveau gymnase Marie-Amélie

Le nouveau gymnase Marie-Amélie Le Fur

Contenu de la page : Le nouveau gymnase Marie-Amélie Le Fur

L’inauguration présidée par Charles Aslangul, Maire de Bry-sur-Marne, s’est déroulée en présence de Marie-Amélie Le Fur, athlète multimédaillée et présidente du Comité paralympique et de Aladji Ba, athlète paralympique multimédaillé. De nombreux élus étaient présents dont Patrick Karam, Vice-président de la Région Île-de-France qui a subventionné une partie des travaux.

Découvrez l’inauguration de ce magnifique édifice sportif en vidéo.

Retrouvez ci-dessous le discours inaugural de Monsieur le Maire :

« Monsieur le Sénateur, Cher Christian Cambon,
Monsieur le député,
Monsieur le Vice-Président de la Région Île-de-France, Cher Patrick Karam,
Mesdames, messieurs les élus municipaux,
Madame la Championne paralympique Marie-Amelie Le Fur,
Monsieur le Champion paralympique Aladji Ba,
Mesdames, Messieurs les présidents d’associations sportives,
Mesdames, messieurs les parents d’élèves,
Chères Bryardes et chers Bryards,
C’est une très grande joie pour moi que de vous accueillir, enfin, dans notre nouveau gymnase. Une grande joie car inaugurer un gymnase n’est jamais anodin. C’est, au contraire, un grand et bel événement pour Bry.
J’en veux pour preuve, cela fait 43 ans que la Ville n’avait pas livré de nouvel équipement sportif de cette envergure. Le gymnase Felix Faure a été inauguré en 1979 et le gymnase Clemenceau en 1972 !
43 ans donc ! Et il était temps. Il était temps car en 1979, la Ville comptait environ 12 000 habitants. Nous approchons aujourd’hui les 20 000 habitants. Avec cette augmentation de la population, le besoin en équipement public, notamment sportifs, augmente mécaniquement. Je parle là sous le regard avisé des présidents et bénévoles d’associations sportives, cela fait de très nombreuses années que le manque de créneaux sportifs dans nos gymnases se faisait sentir pour vous et, je le sais, de nombreuses années que vous réclamiez à raison une amélioration de la situation.
C’est pourquoi, en 2014 à l’occasion des élections municipales, les trois principales listes candidates avaient inclus dans leurs programmes la construction d’un nouveau gymnase. Nous étions alors tous convaincus qu’il était temps d’agir pour permettre aux associations sportives de poursuivre leur développement à Bry-sur-Marne et aux scolaires d’évoluer dans des locaux modernisés. Et c’est ainsi, une fois l’élection passée, qu’avec le Conseil municipal de l’ancienne mandature nous avons soutenu, à l’unanimité, la création du gymnase que nous inaugurons ce soir.
Je veux rendre hommage à tous mes collègues de la mandature précédente pour cette belle initiative collective et, en premier lieu, mon prédécesseur Jean-Pierre Spilbauer ainsi que son Adjoint délégué aux sports de l’époque, Jean-Pierre Antonio.
Je peux vous dire qu’il nous a fallu, depuis le début des travaux en 2019, et singulièrement ces deux dernières années, des trésors d’énergie et de détermination pour permettre l’achèvement de l’édifice avec la crise sanitaire qui est passé par là et des obstacles techniques et juridiques majeurs. J’ai été contraint de présider des réunions de travail très animées, pour mettre tout le monde en mouvement et achever les travaux. Oui, il nous a fallu des trésors d’énergie et de détermination pour y arriver. Mais enfin, nous y voilà, nous inaugurons ce soir le gymnase Marie-Amelie Le Fur.
Je tiens à sincèrement remercier toute l’équipe qui m’entoure pour cette réussite, dont Sylvie Roby, Adjointe au Maire déléguée aux sports, Pierre Leclerc, Adjoint au Maire délégué aux bâtiments publics, Chrystel Deray, conseillère municipale déléguée au juridique mais aussi les services municipaux qui, avec nous, n’ont rien lâché dans les difficultés rencontrées. Merci et bravo à vous tous.
Je tiens à chaleureusement remercier Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Patrick Karam, Vice-président délégué aux sports, qui ont soutenu notre projet et l’ont subventionné à hauteur de 200 000€. Au nom de la Ville, je tiens à dire ici toute ma reconnaissance Monsieur le vice-président car depuis deux ans je constate avec gratitude le soutien sans faille de la Région Île-de-France à nos projets communaux. Cette collaboration vertueuse aux services des habitants est exemplaire. Merci.
Alors ce gymnase, vous le constatez avec moi, a de l’allure. D’abord architecturale avec une signature brute et contemporaine. Mais surtout en termes de conception avec une surface totale de 2 800m2 entièrement consacrée au sport et 250 places assises dont 6 PMR. Il ne faut pas oublier sa conception écoresponsable avec des matériaux dédiés et des panneaux solaires installés sur le toit qui le rende autonome en matière énergétique.
Enfin, à notre arrivée nous avons constaté qu’il n’y avait pas de nouveaux parkings prévus. C’était selon moi une erreur car un tel équipement va logiquement attirer plus de monde sur le site du Parc des Sports. C’est pourquoi nous avons rapidement réalisé, en parallèle de l’achèvement du gymnase, le nouveau parking de 52 places dont 2 PMR et 10 pour les deux roues et vélos.
Enfin, le parvis a totalement été repensé pour largement le végétaliser avec la plantation de 10 arbres et de massifs fleuris.
Bref, le gymnase Marie-Amelie Le Fur est là. Il est là, il est grand, il est beau et, j’en suis sûr, il sera désormais le décor et le théâtre de nombreux souvenirs heureux pour nos 32 associations sportives, les milliers d’écoliers Bryards et, plus largement, tous les sportifs.
Oui, Marie-Amelie Le Fur est né ! Rassurez-vous chère Marie-Amelie Le Fur, j’ai encore toute ma tête et j’ai bien conscience que vous n’êtes plus tout à fait un nourisson. Car si le gymnase Marie Amelie Le Fur est bien né, il porte surtout le nom d’une immense athlète et je terminerai mon propos à ce sujet.
C’est une grande fierté que de vous avoir à nos côtés ce soir car, vous l’avez compris, le choix de baptiser notre gymnase de votre nom souligne la volonté de la municipalité de mettre en avant les belles valeurs de l’handisport.
Marie-Amélie Le Fur incarne ces valeurs. D’abord par ses performances : neuf médailles lors des Jeux paralympiques : deux médailles d’argent lors de l’édition de Pékin, trois médailles lors de l’édition de Londres, trois médailles, dont deux en or, lors de l’édition de Rio et une médaille d’argent lors de l’édition de Tokyo. Son palmarès se complète également par douze médailles mondiales, dont quatre titres de championne. Elle est élue en décembre 2018 présidente du Comité paralympique et sportif français.
Vous êtes une immense championne et vous méritez l’hommage que nous vous rendons par ce baptême du gymnase.
Surtout, vous êtes la démonstration vivante de la noblesse d’âme et d’esprit que véhicule l’handisport. Alors jeune sportive et désireuse de performer, vous êtes hélas victime d’un accident de la route qui conduira à l’amputation de votre jambe gauche en 2004. 4 mois plus tard seulement, jour pour jour, le 31 juillet 2004 vous recommencez à courir et irez ensuite chercher les médailles une après l’autre. Et ce, avec l’ardente volonté de dépasser le handicap, de démontrer que l’esprit et le courage peuvent triompher des vicissitudes de la chair. Quelle abnégation, quelle volonté, quelle leçon de vie.
Au-delà, je sais votre attachement à la lutte contre les discriminations, notamment basées sur le physique et le handicap sous toutes ses formes. L’actualité récente nous démontre hélas que ce combat ne doit jamais cesser et que, par votre exemple, le sport, l’handisport, est un vecteur puissant pour faire avancer la cause des personnes handicapées, reculer les discriminations et favoriser l’inclusion.
En somme, la Ville de Bry a voulu saluer votre parcours sportif remarquable et a aussi voulu apporter sa pierre à l’édifice en faisant la promotion de l’handisport et des valeurs qu’il porte.
Alors, mesdames, messieurs, Madame Marie-Amélie, Le Fur, vive le sport, vive l’handisport et vive le gymnase Marie-Amélie Le Fur !"

© Julien Labrosse